30 janvier 2018

Julia Hall

Texte d’accompagnement pour un atelier




– LES ÉMOTIONS – L’INTUITION – LA CRÉATIVITÉ – LES RÊVES – LA TISSERANDE – LE QUOTIDIEN – LA MÉMOIRE – L’INCONSCIENT – LA NUIT – PSYCHISME – LE FÉMININ, LE YIN – LA MÈRE –


–                 POUR BIEN COMPRENDRE LA LUNE

Il faut aussi connaître le soleil. En astrologie, le soleil représente l’être que nous sommes, et son but est de se réaliser. Cela dans ses pleins rayons, ses pleins potentiels. Le soleil est feu, actif, émetteur, masculin, et la lune est eau, humide, introspective, féminine. C’est le yin et le yang, l’un se complète avec l’autre. Elle nous aide à accéder à nos rayons de notre être. Elle aide à devenir auto-observateur de soi. C’est comme une messagère, ou une    tisserande qui essaie de nous amener là où il faut, au bon moment et au bon endroit. La lune, étant plus proche de la terre que le soleil, nous pousse au quotidien à mieux contacter ce que nous avons à actualiser de nous-même, et à  agir en ce sens. Cela car de par sa nature miroir, elle reflète les rayons de notre soleil, qui est un peu loin,   directement sur nous.

Nous devons être attentifs à notre environnement, à ce qui nous entoure et même nos rêves, car ce qu’on peut qualifier de «bizarre» ou «d’hasardeux» peut s’avérer être le fruit du «travail» de la lune. Accorder de l’importance à nos émotions, nos intuitions, nos rêves ou à une situation spéciale quelconque est une des meilleures manières de travailler avec elle, car elle est de nature discrète, même secrète: nous sommes en contact avec notre monde intérieur ; nous sommes en contact avec la lune. Aussi, elle nous ouvre les portes à un mode sensible et totalement fécond, ce qui aide à notre créativité.

Elle veut joindre le feu à la terre, soit notre soleil en notre corps, sur cette terre où on vit et habite. C’est pour ça qu’elle représente aussi la mère, car physiquement, la femme peut accueillir en son ventre ce soleil (divin) ou l’inexplicable que constitue un nouvel être à naître, le ventre étant la terre nourrice, qui fait grandir. Le féminin ressent, accueille et met au monde à travers un processus de gestation intérieur, et le masculin tend à l’amener à sa pleine réalisation, à travers un processus d’action vers l’extérieur. Ceci dit, nous avons tous, homme et femme,   notre aspect féminin masculin, et en matière de planète, c’est entre autre la lune et le soleil qui peut le symboliser.

–                 LES CYCLES DE LA LUNE

C’est bien connu, le cycle d’environ 29,5 jours de la lune correspond au rythme des règles des femmes, et ce cycle est aussi un système mémoriel très rythmé. Il se répercute sur notre corps physique, mais aussi à travers nos corps intangibles; il y a des vagues d’émotions bien présentes qui ont aussi un rythme semblable. La mémoire et les émotions sont très reliées, et elles créent le pont d’une communication vers notre conscient. Elles régissent les    étapes de pensées et d’actions de nos intentions, de nos projets, de nos désirs et des contacts à soi. À chaque mois,   un cycle lunaire/d’émotion/d’évolution se commence et se termine. Ce moment, c’est celui de la nouvelle lune.

–                  LA NOUVELLE LUNE

C’est le point où elle retourne à l’endroit où se trouve le soleil. C’est pourquoi il peut y avoir une éclipse, car la lune peut cacher complètement ou partiellement le soleil, se trouvant juste en avant de lui, vu de la terre. Nous avons tous notre propre nouvelle lune, mais il faut savoir la position de notre lune et de notre soleil natals dans notre carte du ciel personnelle (où elle se trouvait au moment de notre naissance) pour travailler avec notre propre cycle. Aussi, il y a la nouvelle lune collective; c’est de celle-là dont on entend parler en général. Tout comme notre nouvelle lune, mais différemment, la nouvelle lune collective est aussi un bon point de repère pour fixer un moment de méditation pour lancer une intention pour le mois à venir, car la lune se trouve dans une super énergie de réceptivité. Donc, une ou deux journée avant la nouvelle lune, il est bon d’avoir une réflexion «Est-ce que mes désirs et intentions ont pu évoluer ou se réaliser durant le mois passé?» «Suis-je satisfait de mon chemin parcouru, de mes réalisations?». Puis la journée même de la nouvelle lune, c’est le super moment pour cristalliser nos intentions, en s’accordant un moment à soi, de conscience, ou une méditation, pour qu’elles puissent se manifester dans le mois. Dans le cas où nous prenions ce moment une ou deux journées après, l’énergie est encore propice, et une semaine plus tard, les effets peuvent se trouver un peu moins forts et moins intéressants.

–                  LA PLEINE LUNE

C’est le point où la lune se trouve en face du soleil, avec la terre entre les deux. C’est pourquoi la pleine lune est toujours accompagnée d’une éclipse, car à l’exacte moment où ces astres sont bien alignés durant leur mouvement, la lumière du soleil se trouve bloquée par la terre, et ça crée une ombre sur la lune. Alors pendant une pleine lune, notre monde intérieur se trouve mis en lumière, il est exalté et il se retrouve extériorisé. Elle est sous le feu des projecteurs du soleil qui met en évidence et amplifie donc nos sensibilités, nos émotions. En pleine lune collective, c’est souvent la journée où on va sentir plus qu’à l’habitude la fébrilité des gens, une frénésie et une énergie dynamique dans les rues ou dans les espaces communs. C’est le moment où nous sommes témoins d’extraversions émotives, joyeuses ou colériques, de sautes d’humeurs. Les gens sortent généralement de leur tanière; nous avons l’impression qu’il y a plus de gens qui nous entourent. En même temps, c’est un bon moment pour sortir, pour des soirées entre amis ou encore faire la fête (c’est le but du full moon party en Thaïlande, par exemple, mais parfois perverties par des dérogations ou débordements).

Quant au versant plus personnel, c’est le bon moment pour mettre le doigt sur l’aspect de nous même qui demande notre attention. Dans le cas où, durant le mois, nous oublions nos intentions ensemencées ou ce qui est important pour nous, cet aspect de nous même (traduit par l’émotion) risque de cogner à notre porte pour nous refaire prendre conscience de ce qui est à travailler. Donc en plus de cibler, la pleine lune est un bon moment pour nous désencombrer d’un trop plein d’émotions, qui ont besoin de circuler, de sortir de nous. Ce sont des moments idéaux pour s’exprimer, pour créer; parler, écrire, chanter, danser…

Zone de Texte: Julia Hall
Astrologie & Art
juliahall@hotmail.fr
www.facebook.com/JuliaHall.Astro